Présidium du lancement de l’atelier de formation des formateurs régionaux des acteurs de communication contre le COVID-19 au Mali. Photo : PNUD MALI / Mohamed Diawara

Du 13 au 15 Mai, se tient à Bamako la formation des formateurs de journalistes et d’animateurs radios dans le cadre de la riposte contre le COVID19.

Organisées par le Centre national d’information, d’éducation et de communication pour la santé  CNIECS, avec l’appui technique et financier de l’UNICEF, de l’OMS et du PNUD, elles ont pour objectif a terme d’orienter les animateurs et journalistes de 230 radios communautaires, locales et confessionnelles à travers le Mali pour la diffusion de messages d’information et de sensibilisation permettant aux populations d’adopter les mesures de prévention et de protection du COVID19.

A la suite de cette rencontre, des journées d’orientation seront organisées dans les régions.

Les connaissances actuelles sur la maladie à coronavirus (COVID19) sont très faibles dans la Région Africaine… Conformément aux recommandations de la réunion de l’organisation ouest africaine de la santé (OOAS) qui s’est tenue à Bamako le vendredi 14 février, le Mali a élaboré un plan d’action pour la prévention et la lutte contre le Coronavirus. …avec des axes stratégiques comme la prévention, la coordination et le renforcement des capacités ainsi que la gestion des cas a rappelé Adama Baridian Dembélé, Conseiller technique au Ministère de la Santé et des Affaires sociales Représentant le Ministre.

Dans son allocution, Bouréima Konaté, Chef de la Section communication pour le développement à l’Unicef, représentant la Représentante de l’UNICEF affirme que « le Système des Nation Unies à travers l’UNICEF, le PNUD, l’OMS et d’autres agences, travaillent activement au sein de la commission nationale de communication pour la riposte au COVID-19, afin de renforcer la sensibilisation des communautés et de faciliter la prise en compte des femmes, des enfants et des jeunes dans les messages de prévention.

Les médias constituent l’une des plus grandes armes dont nous disposons aujourd’hui contre le Covid-19 parce qu’ils permettent de toucher un grand monde sans exposer ni les animateurs ni les auditeurs.

C’est pourquoi l’UNICEF et le PNUD soutiennent le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale à travers la Commission Communication de risque et Engagement Communautaire, pour s’assurer que les communautés maliennes où qu’elles se trouvent sur le territoire reçoivent les messages essentiels pour adopter les comportements adéquats afin de se protéger et de protéger les autres, surtout leurs proches.

« Certains disent que la maladie n’existe pas,  cette formation nous permettra de faire de la sensibilisation auprès de ces derniers en vue d’un changement de comportement » a confié Youma Cissé, coordinatrice régionale de URTEL Gao (Union des radiodiffusion télévision libre du Mali).

Au-delà de la diffusion des messages de prévention, les radios communautaires sont invitées à guider les communautés à l’adoption des mesures d’isolation et de quarantaine et à l’appui aux structures de santé pour l’identification et la prise en charge rapide des éventuels cas de COVID19 tout en mettant un accent sur la question du genre qui a fait l’objet d’un module au cours de la rencontre.

Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global