Le mécanisme de réponse rapide du PNUD a été lancé fin Mars au Mali. Cette première phase de riposte contre le coronavirus consistait à offrir une assistance immédiate au pays pour sa réponse nationale, qui étaient entre autres se préparer, répondre et se relever en mettant l’accent sur les plus vulnérables.

Le PNUD a assuré la dotation de 19.549 bureaux de vote et centres de compilation des résultats de toutes les régions, excepté le district de Bamako, de kits de lavage des mains. L’ONU (PNUD, OMS et MINUSMA) est engagée aux côtés des autres partenaires techniques et financiers, tels l’Union Européenne, qui a doté les 2.598 bureaux de vote de Bamako de gels hydro alcooliques.

En réponse à une demande des autorités maliennes, et dans le cadre de son plan de réponse au COVID-19, le PNUD et l’OMS ont également appuyé la production d’un plan national de prévention de la propagation de COVID-19 lors des élections, à travers son Projet d’Appui au Cycle Électoral, auquel contribuent également le Luxembourg, la Norvège et l’USAID.

Le PNUD a œuvré aux côtés du Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation dans le cadre de l’information et la sensibilisation des électeurs. À cet effet, 852 médiateurs électoraux (femmes et hommes) ont été formés grâce au projet PACE pour veiller à la prévention des conflits liés aux élections et s’assurer du strict respect, par les électeurs, des mesures barrières contre la COVID-19 dans les centres et bureaux de vote.

 

Grace au soutien de notre réseau de partenaires, d'autres initiatives face à la COVID-19 comprennent :

·       Kits pour les établissements pénitentiaires

Sur financement du Royaume des Pays-Bas, cet appui financier de US$50.OOO (environ 25 millions de FCFA) s’inscrit dans le cadre du Projet Prisons Mandela mis en œuvre par le PNUD et la MINUSMA. Un lot de matériel pour prévenir la propagation de la COVID-19 a été remis à la Direction Nationale de l’Administration Pénitentiaire et de l’Éducation Surveillée, à ses démembrements régionaux et à 60 établissements pénitentiaires.

·       Formations des formateurs de journalistes et d’animateurs radios

Organisées par le Centre national d’information, d’éducation et de communication pour la santé CNIECS, avec l’appui technique et financier de l’UNICEF, de l’OMS et du PNUD, les formations (Mai 13-15) ont eu pour objectif :

1.  orienter les animateurs et journalistes de 230 radios communautaires, locales et confessionnelles pour la diffusion de messages d’information et de sensibilisation, permettant aux populations d’adopter les mesures de prévention et de protection contre la COVID-19 ;

2.  guider les communautés à l’adoption des mesures d’isolation et de quarantaine et à l’appui aux structures de santé pour l’identification et la prise en charge rapide des éventuels cas de COVID-19, tout en mettant un accent sur la question du genre qui a fait l’objet d’un module au cours de la rencontre.

 

·       Mieux s’informer sur la COVID-19 et être assisté(e)

Dans le cadre de la riposte contre la COVID-19, le Ministère de la Santé et des Affaires sociales et le PNUD ont procédé au lancement de l’application Assistante Sanitaire Automatique (ASSA) afin de contribuer à la sensibilisation communautaire de proximité, et à une plus grande mobilisation sociale en réponse à la crise liée à la COVID-19.

Ce service permet : d’accéder à des informations et conseils sur la pandémie; de signaler des cas suspects et tracer leurs contacts ; d’assister les personnes placées en isolement ; et d’assurer la remontée par les agents de santé des informations aux services techniques de gestion de la pandémie afin de garantir la disponibilité des données en temps réel.

Développé par la Fondation Tuwindi et actuellement accessible en français, bambara et songhaï, le chat bot ASSA peut être utilisé par toute personne ayant un téléphone portable, connecté ou non à internet. Il est accessible par SMS, WhatsApp, Facebook Messenger ou via l’application mobile ASSA. L’application dispose également d’un   tableau de bord (dashboard) qui aidera les autorités compétentes dans la gestion et le suivi des cas confirmés et suspects, et mettre à jour l’inventaire des équipements sanitaires et du matériel médical disponibles.

·    Conception d'outils de sensibilisation des communautés contre COVID-19

Le PNUD a mobilisé 60 volontaires communautaires qui interviennent auprès des                      communautés pour sensibiliser les populations aux gestes barrières afin de limiter la           propagation du virus. Les volontaires en ligne contribuent à formuler et mettre en page            des visuels de sensibilisation pédagogique à l'usage des volontaires communautaires, y       compris en langues locales, plus précisément en Bambara.

Icon of SDG 03

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global