--- Image caption ---

Hassan* était apprenti menuisier dans son village situé à quelques kilomètres de Mopti, capitale régionale du centre du Mali lorsqu’il reçut une invitation à rejoindre l’un des groupes armés influents dans la région.

 

« Ce n’était pas ce que je voulais alors je suis parti. J’ai marché toute la nuit car les véhicules sont interdits dans la zone. Ce n’est que vers le petit matin que j’ai pu utiliser l’argent remis par ma mère pour prendre un car et rejoindre Mopti, » explique le jeune homme, en précisant que ce type d’invitation est devenu habituel depuis un certain temps. « Les choses ont changé. Avant nous vivions en paix, aujourd’hui c’est la désolation. Même l’accès  aux vivres est difficile car les mouvements sont très limités. Mes amis ont fini par rejoindre les hommes armés. »

 

Hassan a depuis rejoint le camp de Soufouroulaye, un centre de formation situé à quelques kilomètres de Mopti  où il a suivi 2 mois de formation accélérée en couture, organisée dans le cadre du projet jeunesse et résilience mis en œuvre par le PNUD avec l’appui de la Norvège. En dépit de l’épreuve qu’il a traversée, Hassan reste confiant et déterminé à atteindre ses objectifs.

 

« La couture c’est ce que j’ai toujours rêvé de faire. Après cette formation, je compte continuer à me former  et un jour quand le bonheur reviendra, je retournerai dans mon village près de ma mère. J’ouvrirai un atelier et formerai à mon tour d’autres personnes. Tout le monde viendra chez moi, je serai le meilleur tailleur pour hommes et femmes » conclut-il les yeux brillants d’espoir.

 

 

La formation par apprentissage a permis de créer 1410 emplois durables en faveur des jeunes dont 604 pour les filles au niveau des trois régions du Nord, notamment Tombouctou et Gao et Mopti et dans les  Communes III et VI du District de Bamako . Les corps de métiers et filières économiques dont la coupe couture, la construction métallique, la menuiserie bois, la mécanique engins à deux roues, la coiffure esthétique, la transformation des produits locaux...choisis par les jeunes correspondent aux besoins du marché local.

 

Ces interventions ont permis de renforcer le pouvoir économique des jeunes qui étaient sans aucune perspective d’emplois et vulnérables face à la menace terroriste, aux tentatives d’enrôlement au sein des milices et groupes armés encore actifs dans les régions du Nord et du Centre.

 

*Nom fictif

 

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global