@PNUD Mali / Photo : Mohamed Diawara

 

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à travers son laboratoire d'accélération, a réuni, du 06 au 08 avril dernier, à Azalai Hôtel de Bamako, l'ensemble des parties à l'initiative de la Grande Muraille Verte au Mali notamment l'Agence Nationale de la Grande Muraille (ANGMV), pour un atelier de réflexion sur les défis liés au réverdissement du Sahel et l'opérationnalisation de la Grande Muraille Verte.

Il visait une meilleure compréhension des défis de réverdissement du Sahel, le développement intégré du Sahel et la recherche de pistes de solutions adéquates pouvant contribuer à la restauration des systèmes agro-pastoraux et halieutiques en vue d'améliorer la résilience des communautés.

L'initiative de la grande muraille verte adoptée par les chefs de l'état et du gouvernement de l'Union Africaine en janvier 2007. Elle vise à:

a) améliorer les conditions de vie des peuples vivants dans les zones arides d'Afrique et réduire leur risque du climat et à la sécheresse

b) améliorer l'état et la santé des systèmes dans les zones arides d'Afrique et leur résilience au changement climatique, à la variabilité du climat et à la sécheresse

c) mobiliser les ressources nécessaires à la mise en œuvre de l'initiative de la Grande Muraille Verte par la création de partenaires efficaces entre les parties nationales et internationales. Soutenue par l'Union Européenne, la FAO et le Mécanisme Mondial de la Convention de lutte contre la désertification.

L'atelier s'est articulé autour des outils d'animation innovante telle que la cartographie des problèmes, la roue du futur, l'analyse des parties et leur influence, la cartographie des solutions à travers les exercices d'intelligence collective et les travaux de groupe qui ont permis d'explorer la complexité des défis et de trouver des réponses intégrées.

Les enjeux climatiques sont exacerbés par l'augmentation de la population dans le Sahel, qui devrait augmenter de  1,4 milliard d'ici 2030 et de 2,1 milliards d'ici 2050 .

La «muraille verte» concerne une zone d'environ 9 000 km de long et 15 km de large qui s'étend sur 11 pays allant du Sénégal à l'ouest, jusqu'à Djibouti à l'Est. Dans cette zone, les 11 pays s'engagent à participer à des interventions coordonnées pour créer un environnement plus vert qui contraste avec le désert saharien.

Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Slide
Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global