@PNUD Mali / Photo : Mohamed Diawara

 

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Secrétariat Permanent du cadre politique de gestion de la crise au centre ont appuyé la tenue les 23 et 24 septembre 2021, à Ségou d’un atelier de formation des professionnels des médias des régions de Ségou et Mopti sur la thématique de la prévention et gestion des conflits.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet d’appui au cadre politique de gestion de la crise au centre du Mali, financé par le Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix (PBF).

Au total, 50 journalistes de presse écrite, de radio et de télévision des régions de Ségou et Mopti ont répondu présents. Durant deux jours, les participants ont évoqué la problématique du thème « médias et conflits » dans des travaux de groupe en vue de renforcer leur participation active à la prévention des conflits et à la cohésion sociale dans leur localité.

« En situation de conflit, il me parait nécessaire d’encourager, sans aucune discrimination, la participation active à toutes les initiatives en faveur de la paix et l’accès aux organes d’information de toutes les composantes de la communauté tels que les regroupements de femmes, les jeunes, la société civile. Tout ceci s’accompagne d’un impératif qui consiste à ne pas confondre une propagande incitative à la violence et les informations indépendantes et fiables » a indiqué M. Diomansi Bomboté, expert en communication.

L’objectif était de permettre aux journalistes et animateurs d’avoir une meilleure compréhension des systèmes de prévention et gestion des conflits au Mali et sur les causes profondes des violences inter et intracommunautaires et de concevoir et diffuser de paix et cohésion sociale.

« Cette rencontre de deux jours a été marquée par des échanges fructueux. Elle  a permis de mieux outiller les acteurs de médias que nous sommes afin de véhiculer la bonne information et sensibiliser les populations. » a dit Mamadou Sy, journaliste à l’Essor et participant.

La stratégie de stabilisation comprend quatre axes : la sécurité, la gouvernance, le développement et la communication. La mise en œuvre de cette approche est soutenue par une initiative conjointe PNUD-MINUSMA qui s’inscrit dans la résolution 2480 pour le renforcement des efforts de l’État Malien pour la stabilisation du centre.

Slide
Slide
Slide
Slide
Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global