Slide
Slide
Slide
Slide
Slide

 

Du 09 au 26 septembre 2020, se sont déroulés dans le District de Bamako et dans les régions de Ségou, Sikasso, Mopti, Koulikoro et Kayes, les ateliers de concertations régionales sur le processus de la révision de la CDN.

Ces ateliers ont été organisés par le Ministère de l'Environnement, de l'Assainissement et du Développement Durable (MEADD) avec l'appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le partenariat global sur les CDN (NDCp) dans le cadre du projet d'appui à la révision de la CDN conformément à la promesse climatique du PNUD.

En effet, l'accord de Paris sur le climat reconnaît que les objectifs à long terme spécifiés dans ses articles 2 et 4.1 s'appuie sur un accroissement de l'ambition globale et individuelle au fil du temps.

Les CDN sont soumis à tous les 5 ans au secrétariat de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC). Afin de renforcer l'ambition, l'Accord de Paris prévoit que les CDN successifs représenteront une progression par rapport aux CDN avant et refléteront ses ambitions les plus élevées possibles. 

L'objectif de ces concertations était donc vérifié, de collecter les informations disponibles sur les changements climatiques sur les secteurs clés de développement et de définir les priorités d'adaptation et d'atténuation pour la nouvelle CDN pour les régions et le District de Bamako.

Cette révision s'inscrit dans une démarche participative et inclusive de toutes les parties. Elle s'articule autour de l'évaluation de l'état de mise en œuvre de la 1ère CDN (2015-2019), de l'évaluation du potentiel de réduction des émissions des gaz à effet de serre et de la détermination des mesures et options d'adaptation et d'atténuation pour la nouvelle CDN et aussi le prix en compte du secteur des déchets dans la nouvelle CDN. 

Un comité d'expert sectoriel a été constitué à cet effet pour appuyer l'équipe du projet dans les consultations régionales et sectorielles tenues.

«Le processus de révision devra impérativement aboutir à une nouvelle CDN avec plus d'ambitions en incluant de nouveaux secteurs dépendant des orientations politiques du MEADD et des conclusions des différentes études qui seront tout au long du processus. »A dit Oumar Tamboura, Chef de l'Unité Environnement, Changement Climatique et Développement Durable au PNUD Mali

 

A l'issue des ateliers, les recommandations formulées sont entre les autres suivantes: 

  • initier des sessions de formations locales sur les mécanismes financiers des projets et l'accès aux différents fonds;
  • ancien des pôles d'équipe dans les régions pour le montage des projets viables et bancables pour les partenaires;
  • organisateur des ateliers de restitution de la version finale de la CDN.

Les Gouverneurs de régions et du District, les services déconcentrés de l'état, les présidents des conseils régionaux et de cercles, les élus, les organisations de la société civile, le secteur privé, les organisations non gouvernementales et les partenaires techniques et financiers Ont pris part auxdits ateliers de concertations.

Icon of SDG 13

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global