Atelier d’Evaluation de l’Election Présidentielle par les Partis politiques

17 sept. 2013

Allocution du Directeur Pays du PNUD,Boubou Dramane Camara

Gouvernorat du disctrict de Bamako

Monsieur le Chef de Cabinet Représentant, le Ministre de l’Administration du Territoire ;
Monsieur le Rapporteur Général de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI)
Monsieur le président du Comité National d’Egal Accès aux Médias d’Etat
Excellences Mesdames et Messieurs les Ambassadeurs et Représentants des Partenaires Techniques et Financiers,
Mesdames et Messieurs les Membres des cabinets et Directeurs centraux des Ministères  
Madame la Porte-Parole du Cadre de Concertation des Femmes des Partis Politiques (CCFP)
Mesdames et Messieurs les représentants des partis politiques
Monsieur le Directeur Résident de NDI-Mali
Monsieur le Président du Conseil d’Administration la Fondation Centre Malien pour le Dialogue Inter partis et la Démocratie (CMDID)
Monsieur le Conseiller Technique Principal du Projet d’Appui au Processus Electoral du Mali
Mesdames et Messieurs, Honorables invités
Mesdames et Messieurs des médias publics et privés
Distingués Invités, en vos Rangs, Titres et Qualités
Mesdames et Messieurs
Mesdames Messieurs,

Le PNUD se réjouit de participer à cet atelier d’évaluation de la participation des partis politiques à l’élection présidentielle.
Je voudrais au nom des Partenaires techniques et financiers du Mali ayant contribué au panier commun pour la tenue des élections  de vous livrer ce discours en leur nom.


Je voudrais saisir cette occasion pour me présenter à vous car en réalité, il s’agit de mon premier contact officiel avec vous dans mes nouvelles fonctions de Directeur Pays du PNUD au Mali, fonction que j’occupe depuis hier matin.

Mesdames et Messieurs les participants,
Pour revenir à l’objet de notre rencontre, je dirai qu’un pas important vient d’être franchi par l’élection du Président de la République à l’issue des scrutins du 28 juillet et  du 11 aout 2013.


Permettez-moi de vous adresser à ce sujet, nos chaleureuses félicitations pour avoir relevé le défi de l’organisation de cette élection.
L’opportunité du présent atelier est louable à plus d’un titre. En effet, après les séances d’évaluation à l’intention de l’Administration et de la Société civile, il est indispensable que vous, les principaux acteurs du processus électoral, fassiez une rétrospection de votre participation à l’élection présidentielle.


A ce titre, c’est le lieu de féliciter non seulement les autorités pour l’organisation de l’élection présidentielle qui a reçu un écho retentissant, mais aussi les Partis et regroupements politiques, les candidats ainsi que la population malienne pour leur comportement exemplaire tout le long du processus.

Mesdames Messieurs,
Me référant aux déclarations de multiples missions d’observation on pourrait donc attester que pour la première fois de l’ère démocratique au Mali, plusieurs améliorations ont été notées notamment un vote massif dans un contexte de calendrier étriqué mais caractérisé par une participation record.


Dans le même registre, ni la campagne présidentielle ni la proclamation des résultats n’ont donné lieu à des heurts entre partisans des différentes formations politiques, c’est un résultat à votre actif en votre qualité de principaux animateurs de la vie politique.


Mesdames Messieurs,
Le bilan que vous êtes amenés à faire aujourd’hui doit  donc servir à l’organisation des élections législatives à venir qui devront être l’occasion de la consolidation de ces acquis ainsi que de celle la Gouvernance démocratique.


Les trois thèmes à l’Ordre du jour de l’atelier sont révélateurs de l’indispensable rôle qui vous revient dans le processus électoral notamment :
1.    Mali Elections 2013 : « Rôles et responsabilités des acteurs politiques dans l’organisation d’élections transparentes, inclusives et apaisées ».
2.    Code de bonne conduite des partis politiques, un outil d'appui à la gouvernance électorale.
3.    Contentieux liés aux élections et le rôle du juge électoral : les cas pratiques au Mali et dans la sous-région.

Nul doute que les recommandations qui seront issues de l’atelier permettront d’améliorer votre participation aux prochaines échéances qui à notre avis comportent beaucoup de défis.
Il vous faudra identifier qui permettront
-     de maintenir le niveau de mobilisation des populations pour des élections apaisées
-    De mieux positionner les femmes sur les listes de candidature ainsi que les mécanismes appropriés de surveillance électorale à travers la mutualisation des ressources.

Chers participants,
D’ores et déjà, je saisis l’occasion pour vous réitérer la disponibilité continue
Du Programme des Nations Unies développement à travers le Document de Projet Elections pour vous accompagner dans ce cycle électoral.
A ce titre, qu’il me soit permis de renouveler nos remerciements aux Partenaires Techniques et Financiers pour leur appui constant au processus de sortie de crise et particulièrement par leurs contributions au Panier commun géré par le PNUD.

Je vous remercie.
M. Boubou CAMARA

Directeur Pays
Programme des Nations Unies pour le Développement au Mali (PNUD)