Cérémonie de signature entre le PNUD et la Fondation Tony Elumelu

Niamey, le 6 juillet 2019 - Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le réseau mondial des Nations Unies pour le développement, s’est associé à la Fondation Tony Elumelu (TEF) - la plus importante agence de philanthropie africaine dédiée à l’autonomisation des jeunes entrepreneurs - afin de former, encadrer et financer 100 000 jeunes entrepreneurs en Afrique sur une période de 10 ans dans le cadre de la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

 

Le programme, qui devrait mobiliser du soutien pour les entreprises, vise à créer plusieurs millions de nouveaux emplois et à générer revenus supplémentaires chaque année en Afrique. Cela a été annoncé aujourd’hui lors de la 12e session extraordinaire de l’Assemblée de l’Union Africaine (UA), au cours de laquelle Tony Elumelu, Promoteur de la TEF, et Ahunna Eziakonwa, Directrice Régionale du PNUD pour l’Afrique, se sont joints aux Présidents africains lors du Forum des Affaires sur le marché de la zone de libre-échange continentale (ZLEC), où le partenariat a été signé.  Le Président du Niger, S.E. Mahamadou Issoufou s’est joint au PNUD et TEF pour lancer le programme.

 

Le partenariat ciblera les jeunes Africains des communautés défavorisées, à commencer par le Sahel, compte tenu du potentiel de la région avec la population la plus jeune au monde, 194 millions de personnes âgées de moins de 25 ans (soit 64,5% de la population totale). Le programme TEF-PNUD pour les jeunes entrepreneurs de la région du Sahel sera mis en œuvre dans le cadre de son programme phare, qui a déjà profité à 7 520 entrepreneurs de 54 pays africains en seulement cinq ans, et s’appuiera sur l’initiative « YouthConnekt » du PNUD. L’objectif est d’accélérer la création d’emplois grâce à un entreprenariat dynamique et de créer une croissance économique durable nécessaire pour faire prospérer les communautés et les États.

S’exprimant sur ce partenariat, Mme Ahunna Eziakonwa, Sous-Secrétaire générale et Directrice régionale du PNUD pour l’Afrique, a déclaré: “Nous considérons le Sahel comme une terre offrant de nombreuses opportunités et investir dans la jeunesse est une condition préalable à la stabilisation de la région. Les jeunes doivent être au cœur de tout programme de développement. Nous devons investir dans leur potentiel, leur talent, leur énergie et leur enthousiasme et leur donner l’opportunité de réaliser pleinement leurs rêves. C’est la raison pour laquelle le PNUD crée conjointement des solutions de développement en investissant dans des modèles d’entreprenariat qui favorisent une croissance inclusive. Le partenariat avec les jeunes entrepreneurs sahéliens constitue un catalyseur pour la transformation et le développement durable de la région. Nous appelons les autres entités du secteur privé à se joindre à la Fondation Tony Elumelu pour soutenir les jeunes entrepreneurs du continent”.

Ifeyinwa Ugochukwu, Directrice Générale de la Fondation Tony Elumelu, a déclaré: “Notre partenariat avec le PNUD est bienvenu et opportun. Il contribuera directement à la réussite des entreprises dans un certain nombre de zones fragiles et témoigne de l’approche éprouvée que nous avons lancée en matière de philanthropie. L’Afrique a besoin de partenaires qui, non seulement croient au potentiel de son secteur privé pour être à l’avant-garde du développement économique, mais surtout y apportent leur soutien. Avec cet accord, le PNUD s’est révélé être un véritable partenaire des entrepreneurs africains et a démontré son engagement à travailler avec nous pour renforcer l’impact de cette initiative afin d’éradiquer la pauvreté sur le continent”.

Le programme TEF-PNUD est pleinement aligné sur l'initiative «Un million d'ici 2021» du Président de la Commission de l'Union africaine, Son Excellence Moussa Faki Mahamat. Lancée en avril au siège de l'UA à Addis-Abeba, l'Initiative 1 million d'ici 2021 vise à atteindre concrètement un million de jeunes africains de l’ensemble du continent avec des opportunités et des interventions dans les domaines clés de l'éducation, de l'entrepreneuriat, de l'emploi et de l'engagement développement socio-économique de l'Afrique.

Le Président de la Commission de l'Union africaine, lors du lancement de l'initiative 1 million d'ici 2021, a déclaré: «L'initiative 1 million d'ici 2021 est un appel à l'action lancé par l'Afrique qui vise à garantir qu'aucun jeune de 15 à 35 ans ne soit laissé pour compte. L'initiative adopte une perspective panafricaine et facilite des partenariats stratégiques pour ouvrir de nouvelles opportunités aux jeunes du continent ... L'UA dispose de l'expertise, du pouvoir de mobilisation et de la portée continentale mais cela ne peut à lui seul garantir le succès. Nous avons besoin de l’engagement de nos partenaires des secteurs publics et privés pour réussir. Face à notre tâche titanesque, un effort collectif est nécessaire pour rester debout et réussir. En Afrique, nous disons: «Les balais attachés ensemble sont difficiles à briser. C’est la démarche que j’implore à adopter».

Grâce au partenariat, les candidats sélectionnés recevront chacun un capital de démarrage non remboursable d’un montant maximum de 5 000 dollars, un accès à des mentors, une formation commerciale de 12 semaines et des opportunités de réseautage. Ils rejoindront les 3,051 bénéficiaires de la cohorte 2019 précédemment annoncés dans le cadre du programme d’entrepreneuriat de la TEF.

Les candidatures seront gérées sur TEFConnect, la plus grande plateforme de réseautage numérique destinée aux entrepreneurs africains et les formulaires seront disponibles dans les agences de United Bank for Africa (UBA). Après la clôture de la fenêtre des candidatures, il sera publié une liste initiale de 5 500 candidats qui suivront la formation commerciale de 12 semaines. Après la formation, la liste finale des 2 000 candidats, qui rejoindront la précédente cohorte 2019 de la TEF, sera annoncée.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe