Dans un contexte de préparation de l’élection présidentielle, le Ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne Amadou Koita (à gauche)) et le Directeur du Bureau de pays du PNUD au Mali Aboubakar Koulibaly (à droite) ont cappelé au retrait des cartes électeurs en vue d’une forte mobilisation le 29 juillet prochain, date du premier tour du scrutin présidentiel au Mali. Photo : PNUID Mali

 

Les jeunes Tombouctou ont désormais un nouveau cadre et pourront de nouveau se rencontrer, se former, s’informer et se distraire dans la Maison des jeunes communément appel Café jeunesse.

S’étant dégradée peu à peu, il n’en restait que ruines au démarrage du projet en 2013. La maison des jeunes est désormais réhabilitée et équipée suite à un financement du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), du Bureau international du Travail, de l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et du Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) à hauteur 850 000 dollars, dont 650 000 du PNUD et 200 000 de UNFPA dans le cadre du programme conjoint « Jeunesse et résilience ».

La bibliothèque avec un espace de lecture, la salle de conférence d’une capacité d’accueil de 70 places une aire de spectacle avec gradins de 500 places et 2 coulisses, une salle multimédia équipée de 16 ordinateurs et imprimantes, un bar dancing équipé sont désormais opérationnels. Des semaines culturelles pourront y être organisées permettant la révélation des meilleurs talents culturels de la région comme ce fût jadis le cas.

Aux infrastructures reconstruites s’ajoutent désormais une salle de formation, des dortoirs climatisés et équipés de lits, une salle informatique connectée à internet et même une radio bientôt fonctionnelle.

S’exprimant en présence du Ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, de la Directrice du Bureau des Nations pour la coordination des affaires humanitaires, du président du Conseil National de la Jeunesse, de représentants de structures publiques régionales et d’un public essentiellement composé de jeunesse, le Directeur du Bureau de pays du PNUD au Mai, Aboubacar Koulibaly a déclaré lors cérémonie de remise organisée ce 5 juillet :

« Comme vous le savez, le rôle des jeunes dans la consolidation de la paix est très important. Au Mali, les jeunes âgés de moins de 24 ans constituent plus des deux tiers de la population.  Bien encadrée, cette jeunesse peut devenir le fer de lance du processus de rétablissement de la paix et de la promotion du développement durable.

Ainsi, l’action des Nations Unies s’inscrit dans une dynamique de création d’opportunités pour les jeunes – et surtout d’emplois, afin de faciliter leur insertion sociale, ouvrir leurs horizons et les dissuader de s'engager dans les activités illégales. Et nous sommes convaincus que la Maison des Jeunes, si elle est gérée à bon escient avec la jeunesse de Tombouctou est une belle opportunité pouvant offrir un cadre d’échanges, d’apprentissage dans une perspective de consolidation de la paix et de la cohésion sociale. »

Dans un contexte de préparation de l’élection présidentielle, le Ministre Amadou Koita et le Directeur du PNUD Mali ont chacun appelé au retrait des cartes électeurs en vue d’une forte mobilisation le 29 juillet prochain, date du premier tour du scrutin présidentiel au Mali.

Le programme Conjoint « Jeunesse et Résilience » dans lequel s’inscrit la réhabilitation et l’équipement de la maison des jeunes de Tombouctou a été lancé suite à la crise de 2012, en vue de répondre au problème de chômage des jeunes dans les zones affectées par le conflit (Tombouctou, Gao et Mopti) ainsi qu’à Bamako au niveau des communes III et VI du District.           

Le programme a été mis en œuvre grâce à l’appui de la Norvège, du Japon, du Fonds de consolidation pour la paix. Il a permis entre autres :

•  La création de 1000 emplois temporaires en faveur des jeunes qui ont été engagés dans des activités à Haute Intensité de Main-d’œuvre (HIMO) à Tombouctou ainsi que dans les autres zones couvertes par le programme ;

•  La réhabilitation et l’équipement du Camp de la jeunesse de Soufouroulaye à Mopti à hauteur de 230 millions de FCFA qui a abrité plusieurs sessions de formation par apprentissage des jeunes originaires de toutes les régions du Mali et ce depuis de 2015 ;

•   La formation par apprentissage et l’insertion socio-professionnelle de 1400 jeunes dont 500 filles des régions de Tombouctou, Gao, Mopti et des communes III et VI du District de Bamako à hauteur 2 100 000 dollars financés par la Norvège.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe