Le 29 juillet prochain, les maliens se rendront aux urnes pour l’élection présidentielle prévue à cette date. Photo ; PNUD

Le 29 juillet prochain, les Maliens se rendront aux urnes pour l’élection présidentielle prévue à cette date. A la demande du Gouvernement, le PNUD et ses partenaires (la Norvège, la Suède, le Luxembourg, l’USAID, la MINUSMA et l’Union africaine) ont mis en place le projet d’appui au processus électoral PACE dont l’objectif est d’apporter un appui technique, financier et opérationnel aux organes de gestion des élections que sont la Commission électorale nationale indépendante, la Direction générale aux élections et le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation.

Dans le cadre de ce projet, un partenariat a été établi entre l’ONG Search for Common Ground  et le PNUD afin de prévenir, anticiper et gérer les sources potentielles de conflits électoraux. Il s’agira de mettre en place un mécanisme adéquat permettant de prévenir les éventuels conflits à travers notamment la formation des médiateurs communautaires et des animateurs des radios communautaires et l’utilisation d’applications web permettant une traçabilité des incidents avec l’implication des électeurs en particulier les femmes et les jeunes. Ces groupes constitueront des relais importants dans la transmission de messages crédibles sur le processus électoral, la diffusion de messages de paix, l’analyse critique des messages délivrés au cours de toute la période électorale.

L’ONG  Search for Common Ground a une expérience en prévention des conflits et en sensibilisation électorale acquise dans plusieurs pays comme le Libéria, la Sierra Leone, la Guiné,etc., nous comptons mettre cette expérience au profit de la consolidation de la paix au Mali a déclaré le représentant de l’ONG au cours d’une session d’information regroupant notamment les représentants des autorités maliennes, ceux des Organes de Gestion des Elections, des Partenaires techniques et financiers, la presse…

« La prévention des conflits électoraux est un défi important à prendre en compte dans la promotion de la gouvernance démocratique, il est évident qu’elle constitue un des axes prioritaires du mandat du PNUD et de son appui aux processus électoraux. L’engagement du PNUD dans ces activités souligne aussi l’importance que nous accordons aux processus électoraux apaisés et à la prévention des conflits sous toutes ses formes. » a rappelé Fatimata Ossade Traoré, Conseillère en gouvernance au PNUD 

« La participation des citoyens est un élément important à la vitalité de la démocratie, c’est pourquoi nous devons insister à la participation accrue des citoyens aux élections ; Votons pour la paix contribuera à la mobilisation citoyenne pour les prochaines élections dans les zones d’intervention de l’ONG. » s’est réjoui Allaye Guindo, chargé de mission au Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation.

Dans le cadre de son parternariat avec le PNUD, Search for Common Ground interviendra à Tombouctou, Gao, Ménaka, Ségou et Mopti. Un accent particulier sera mis sur la sensibilisation dans les zones où le taux de participation est habituellement faible.

Pour rappel, le budget du Projet d’Appui au Cycle Electoral (PACE) s’élève à 5 millions de dollars soit environ 2. 5 milliards de FCFA qui permettront de soutenir les activités électorales dans les 4 composantes suivantes :

  • L’appui à la planification et à la coordination des opérations électorales ; ceci inclut l’appui à la distribution des nouvelles cartes d’électeur biométriques à plus de 8 millions d’électeurs au Mali et dans les missions diplomatiques et consulaires et aussi l’appui à la remontée des résultats du vote.
  • La communication et la sensibilisation autour des opérations et des scrutins ;
  • La prévention des conflits et la médiation liés au processus électoral ;
  • La mobilisation et la participation active des femmes et des jeunes au processus électoral.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe