DES CENTAINES DE VOLONTAIRES RÉUNIS À BAMAKO POUR CÉLÉBRER LA JOURNÉE INTERNATIONALE DES VOLONTAIRES DANS TOUT LE MALI.

7 déc. 2017

A l’instar des autres pays du monde, le Mali a célébré ce mardi 5 décembre la Journée Internationale des Volontaires. Pour cette occasion, une cérémonie a été organisée à la Maison des Aînés par le Centre National pour la Promotion du Volontariat au Mali en partenariat avec le Programme des Volontaires des Nations Unies au Mali, sous l’égide du Ministre de la Jeunesse et de la Construction Citoyenne, Amadou Koïta et du Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général-major Salif Traoré et avec la participation de la Coordonnatrice Résidente des Nations Unies au Mali, Mbaranga Gasarabwe.

 

Une Journée pour saluer tous les Volontaires

A travers le thème «Les volontaires : Premiers à agir. Ici. Partout», l’ONU salue le courage de ces volontaires qui, non seulement sauvent des vies et aident les autres à vivre dans la dignité au quotidien, mais sont aussi parmi les premiers à agir lors de périodes de crise ou d’instabilité, et ce malgré les risques sécuritaires qu’ils encouragent.

Pour célébrer cette journée en leur honneur, plusieurs centaines de volontaires maliens et étrangers ont été rejoints par les autorités nationales pour promouvoir le volontariat à travers des sketchs, des activités sportives telles qu’un match de football et des concerts.

Présente lors de l’évènement, Lucette Ahouangnimon, une jeune franco-béninoise qui fait partie du bureau de Protection des Femmes de la MINUSMA a partagé son expérience. “ Partout dans le monde et particulièrement au Mali, nous faisons face à des défis importants tel que le terrorisme, la radicalisation des jeunes, le sous-développement ou encore l’illettrisme, qui nécessitent l’engagement et de tous et de chacun. Lorsque l’opportunité de devenir Volontaire des Nations Unies au sein de la MINUSMA s’est présentée à moi, je pas n’ai hésité une seule seconde car il s’agit, en mon sens, d’un réel acte d’engagement. Je suis fière de pouvoir à mon échelle participer au processus de paix de ce pays mais également par association de toute la sous-région et ce en tant que femme, en tant que franco-béninoise mais surtout en tant que volontaire. » a-t-elle déclarée.

 

L’Inspiration en Action

Le Ministre Amadou Koïta a remercié tous les volontaires qui agissent en faveur des communautés pour la réalisation des Objectifs de Développement Durable : « Notre message est clair. Le volontariat est une stratégie de mise en œuvre des projets et programmes dans un esprit participatif», a-t-il ajouté.

"Le volontariat, c'est une expérience que je n'oublierai jamais. J’ai acquis des compétences que je n’avais pas auparavant et cela me permet d’être plus compétitive sur le marché de l’emploi. Aujourd’hui, c’est grâce à cette expérience de volontaire que j’arrive à m’exprimer devant un public, chose que je ne pouvais pas faire auparavant," a déclaré Bougoucho Ballo, jeune malienne qui a eu l’opportunité d’effectuer un volontariat en France.

 

Mme Mbaranga Gasarabwe a tenu à rendre hommage aux 210 volontaires nationaux et internationaux qui agissent partout au Mali du Nord au Sud, au sein de la MINUSMA et des agences, fonds et programmes des Nations Unies. « Nous comptons sur leur soutien pour venir s’engager au Mali au service de la paix, et en appui aux communautés, qui vivent dans des conditions sécuritaires fragiles, de Gao à Kidal, ou de Tessalit à Menaka… vous êtes l’inspiration en action », a-t-elle déclaré. Elle a également remercié le gouvernement malien qui continue à fournir des conditions de sécurité favorables au travail des volontaires. 

Albane Dorsaz, volontaire des Nations Unies chargée de programme jeunesse et éducation à la paix, a conclu avec ces quelques mots : « Le volontariat, c’est la mise en pratique de l’altruisme et de l’humanisme.  Cette journée est importante car  c’est l’occasion de remercier les volontaires que nous sommes pour nos actions quotidiennes et pour la réalisation de la lourde tâche qui nous est confiée. Dans un monde gouverné par les biens matériels, le volontariat nous permet de mener des actions inspirées de nos valeurs, pour produire un changement durable.»

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe