Le Ministère de le Jeunesse, le Royaume de Norvège et le PNUD mettent en œuvre  un projet de Réinsertion socio-économique des jeunes  

4 mai 2017

Le Ministre de la Jeunesse et de la Construction citoyenne, Mr  Amadou Koïta et le Directeur Pays adjoint du PNUD Mr Maleye Diop ont procédé le jeudi 4 Mai à la signature d’une Lettre d’Accord pour la mise en œuvre du projet « Réinsertion socio-économique des jeunes à Tombouctou, Gao et Mopti» financé par le Royaume de Norvège dont le montant s’élève à environ 1.6 milliards FCFA.

 

Ce projet vise à créer pour la période 2016-2018 plus de 1000 emplois durables à travers la formation par apprentissage des jeunes de 18 à 35 ans dans divers corps de métiers et filières économiques.

 

Le projet de « Réinsertion socio-économique des jeunes à Tombouctou, Gao et Mopti » est un additif au programme conjoint « jeunesse et résilience » mis en œuvre conjointement entre le PNUD, le BIT, le FNUAP et la FAO de 2013 à 2015 dans les régions du Nord dont il vient compléter et renforcer les acquis.

 

Il a été financé par le Royaume de la Norvège à hauteur de 2 100 000 USD ; soit 1 582 835 400 FCFA pour une durée de trois ans (2016-2018). Le PNUD contribue aux à hauteur de 100 000 USD.

 

Le projet intervient dans les régions de Mopti, Tombouctou et Gao.

 

Il a pour objectifs:

 

·      La Réhabilitation et l’équipement de  l’Institut de Formation Professionnelle d’Assistance à l’Artisanat de Gao;

·      Le recrutement et la formation de 1350 jeunes issus des régions du Nord dans divers corps de métiers et filières économiques porteuses en vue de leur insertion socio-économique durable.

 

Le Représentant de l’Ambassade de Norvège au Mali, M. Harald Tollan  a rappelé l’intérêt de son pays pour la question de la formation des jeunes et salué les résultats déjà obtenus.

 

 

Mr Diop a à son tour  déclaré :

La pertinence d’un tel projet d’insertion socio-professionnelle n’est plus à démontrer dans un pays où le taux de chômage reste très  élevé dans la tranche des moins de 35 ans.

Nous savons qu’une jeunesse non encadrée et sans opportunités reste une proie facile pour les groupes radicaux et d’extrémistes violents.

Ce projet vient renforcer les programmes existants destinés à réduire le taux du chômage encore élevé en dépit des efforts consentis.

 

 

Le Ministre Koïta s’est, quant à lui,  dit satisfait des résultats obtenus, il a rappelé que la question de la formation des jeunes est une question cruciale pour son département. Il a salué la Norvège et le PNUD pour cet appui et appelé les partenaires à soutenir l’extension du programme à d’autres zones du Mali, notamment les nouvelles régions administratives (Menaka, Taoudénit…)

 Le projet compte également lancer les travaux de réhabilitation de l’Institut de Formation et d’Assistance à l’Artisanat de Gao  et démarrer les sessions de formation 2017 de 622 jeunes.

 

 

  

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe