Lancement de 14 projets pour la préservation de l’Environnement dans les localités de la boucle du Baoulé et du bassin du Sankarani.

17 mars 2017

 

 

Le Ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du développement durable , le Programme des Nations Unies pour le développement PNUD et le Programme de Micro Financement du Fonds mondial pour l’Environnement FEM ont procédé ce vendredi 17 mars à Sélingué, au lancement de 14 projets retenus en octobre 2016 suite à un appel à projets .

 

C’était en présence de la Première dame du Mali, Présidente de l’ONG Agir, Mme Keita Aminata Maiga,  du Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du développement durable Mme  Keita Aïda Mbo, des Ministres du Travail et de la Fonction publique, Mme Racky Talla de l’Artisanat et du Tourisme , Mme Nina Wallet Intalou , du Directeur Pays adjoint du PNUD, Mr Maleye Diop.

 

 

 

D’un coût total de 359 315 286 FCFA (289 315 286 / FEM et 70 000 000 /PNUD) , les différents projets seront mis en œuvre par des ONG nationales dans les localités de la boucle du Baoulé et du bassin du Sankarani (région de Kayes et de Sikasso)

 

 

Ces zones subissent les effets néfastes des changements climatiques et la pression anthropique qui s’intensifient d’année en année.

 

 

 

 

 Au cours de son intervention, Maleye Diop a déclaré : « Le PNUD en tant que partenaire de choix et de longue date du Mali, comprend que la gestion de l’environnement ne peut être traitée indépendamment des autres aspects de développement.

 

Elle doit, au contraire, prendre en compte et intégrer les efforts de réduction de la pauvreté et de développement durable afin d’obtenir des résultats significatifs et durables.

 

 

Une amélioration de la gestion de l’environnement d’une manière qui soit profitable aux populations vulnérables, appelle des réformes politiques et institutionnelles intersectorielles.

Ces réformes, ne sont pas uniquement  du ressort des institutions chargées de l’environnement mais doivent entraîner des changements dans la gouvernance, dans les politiques aussi bien au niveau national, régional que local.   

« Je voudrais au nom des hautes autorités du Mali remercier le FEM  pour la confiance placée à notre pays à travers le financement des 14 projets qui vont être mis en œuvre par les ONG nationales.

 

D’autres activités comme le traitement des déchets plastiques, l’appui aux activités génératrices de revenus seront également soutenues.

 

 

Les zones ciblées par les différents projets sont d’une importance écologique certaine.

 

En effet, c’est là où est en cours l’une des premières expériences de partenariat public/privé en matière de gestion des ressources forestières et fauniques faisant appel à une large et consciente participation des communautés locales.

C’est aussi une zone qui suscite beaucoup d’espoir quant l’éclosion de l’écotourisme. »

 

 

A la fin de la cérémonie, quelques associations de producteurs ont procédé à une exposition de produits locaux.

 

 

 

Liste des 14 projets

 

1-      ASS : ‘’Appui à la résilience des communautés pour la préservation des terres et de la Biodiversité dans la Commune Rurale de Baya’’.

 

2-    ADCOPS : ‘’Renforcement de la capacité de résilience des populations en vue de faire face aux effets néfastes des changements climatiques dans la commune rurale de Baya’’.

 

3-      AJAAH : ‘’Appui à la restauration des écosystèmes fluviaux menacés par la pollution anthropique dans le Bassin du Sankarani‘’

 

 

 

4-      ASSAFEDE : ‘’Appui à la promotion des techniques et technologies agro-forestiers adaptes en vue d’accroitre la résilience des populations face aux changements climatiques dans la commune de rurale de Maramandougou, cercle de Kangaba ‘’

 

 

 

 

5-    APRPE : ‘’Inversement de la tendance de pollution du fleuve Sankarani et l’autopromotion des femmes à travers la valorisation des produits halieutiques dans la commune rurale du Sankarani’’

 

 

6-    GADR : « Renforcement de la visibilité du PMF/FEM et de la capacité des membres du CNP et des ONG Partenaires pour la prise en compte de l'approche paysagiste dans la mise en œuvre des projets ».

 

 

 

7-    ACALODE : ‘’Renforcement des actions de restauration et de la préservation des ressources naturelles dans la commune rurale de Baya‘

 

8-    AMPEF : ‘’ Promotion des Activités de l’Agro-écologie pour l’adaptation des Populations Vulnérables aux Changements Climatiques dans la commune rurale de Guihoyo, cercle de Kolokani‘’.

 

 

9-    UJUEMOA : ‘’Projet de lutte contre la dégradation des sols à travers la sensibilisation des populations de la commune de Baya‘’

.

 

 

10-  ‘’Renforcement des initiatives de restauration des terres et de réduction des effets des Produits chimiques dangereux dans la commune rurale de Djalon Foula dans le bassin du Sankarani’’

 

 

11- ASIC : ‘’ Restauration Appui à la restauration durable des terres dégradées par l’orpaillage dans la commune rurale de Wassoulou Ballé, cercle de Yanfolila (Bassin du Sankarani) ‘’

 

12-  CAHABA : ‘’ Appropriation de la gestion de l’environnement par les femmes et les jeunes dans les écosystèmes fragiles et zones d’émigration : le cas de Didiéni. ‘’

 

13- AFAD : ‘’Renforcement de la Gouvernance des Ressources Naturelles à Travers la Mise en Pratique des Actions de l’Agroécologie dans la Commune Rurale de Baya ‘’

 

 

14-  DEBO GOLOBE : ‘’Renforcement de capacités sur les pratiques de l’Agroécologie, commune rurale de Guihoyo, cercle de Kolokani.’’