Assises nationales de la jeunesse malienne et de la diaspora

8 déc. 2015

L’organisation des assises nationales qui regroupent près de 300 jeunes du Mali, y compris ceux de la diaspora autour des thèmes d’intérêt général,  fait suite à la tenue de la 1ère édition du forum de la jeunesse les 27, 28, 29 Mai 2014 ici à Ségou sur le thème « AGRICULTURE, OPPORTUNITES D’EMPLOIS ET D’INSERTION SOCIO ECONOMIQUE DES JEUNES »

Ces assises nationales ont pour objectifs, entre autres de :

  • Mieux cerner le rôle important que joue la jeunesse de la diaspora dans le processus de développement socio-économique  du Mali
  • Partager avec ces jeunes de la diaspora les créneaux porteurs dans lesquels, ils pourront apporter leurs différentes contributions pour la relance économique
  • Enfin, encourager les à investir d’avantage au Mali pour soutenir les efforts du gouvernement.

Dans son  allocution ; Mme Mbaranga relève  que : Les Nations Unies en général et en particulier le PNUD reconnaissent l'importance d'impliquer les jeunes dans les questions de développement environnemental, social et économique. Investir dans les jeunes génère de grands avantages pour les communautés locales et les économies nationales. Les jeunes sont en possession d'une perspective unique qui est d'une grande utilité pour la société dans tous les pays du monde, y compris le Mali.

Elle a ajouté qu’au Mali, « la jeunesse représente environ 60% de la population et plus de la moitié des jeunes vivent vit dans les zones rurales avec très généralement des moyens précaires faute d’opportunités pour assurer leur insertion socio-économique.

C’est pourquoi, le système des Nations se doit de soutenir sans relâche la politique de son excellence le Chef de l’Etat visant à créer 200 000 emplois d’ici la 2018.

 Cet accompagnement se fera  à travers : le projet Conjoint Jeunesse et Résilience ou : Le PNUD s’est résolument  engagé depuis l’avènement de la crise politico-sécuritaire survenue en Janvier 2012 pour soutenir les efforts du gouvernement à travers la formation et la réinsertion socio professionnelle des jeunes en vue d’éviter leur enrôlement forcé au sein des groupes et milices armés.

D’autres initiatives pourraient être accompagnées par les nations Unies au mali après examen des conclusions des assises nationales en cours.

La rencontre a été ouverte officiellement par le Président de la République le mardi 08 juin à  Ségou – Elle a regroupe  le gouvernement malien,  notamment le Ministre en charge de la jeunesse -  les autorités locales – les leaders religieux –