Le Sous-Secrétaire général, chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Hervé Ladsous en visite au Mali

30 juin 2013

Le Sous-Secrétaire général, chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU, Hervé Ladsous est arrivé au Mali, ce samedi 29 juin. M. Ladsous a rencontré le Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire, Moussa Sinko Coulibaly. C'était en présence du Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies au Mali, chef de la Minusma Bert Koenders et du Représentant résident du PNUD, Coordonnateur du Système des Nations Unies, Aurélien Agbénonci et des membres du dit ministère.

Une visite de différents centres de distribution des cartes d’électeurs était au programme de cette rencontre.
 
Le Ministre de l’Administration territoriale a réaffirmé  le bon déroulement des opérations. Rappelons, que le PNUD  appuie le Mali pour la tenue des élections. Un fonds panier est à cet effet administré  par l’organisation à travers le projet d’appui au processus électoral, PAPEM.
 

Au cours de son séjour, Hervé Ladsous a également effectué ce dimanche,une visite à Tombouctou, au Nord du Mali. il a pu ainsi rencontrer les autorités politiques et religieuses de la ville, mais aussi des représentants de la société civile. L'objectif était de comprendre les difficultés auxquelles la ville fait face.

Le manque d’électricité et d’eau potable sont entre autres difficultés évoquées. La renovation du Centre des jeunes de Tombouctou était aussi une préoccupation soulignée par les habitants.

Sur ce dernier point, le Représentant résident du PNUD, Aurélien Agbénonci, a assuré que les ressources financières pour la réhabilitation du Centre des jeunes sont désormais disponibles et que  les travaux pourront bientôt commencer.

M.Ladsous a insisté sur le fait que la MINUSMA ne se déployait pas au Mali pour « imposer quoi que ce soit, se substituer au Gouvernement ou au peuple malien » la mission de l’ONU aurait un rôle de soutien et d’accompagnement.




PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe