Elections présidentielles au Mali : à un mois du scrutin les acteurs intensifient les efforts

20 juin 2013

fileLa chargée d'affaires de l'Ambassade des Pays-Bas et le Représentant résident du PNUD au Mali échangent les documents relatifs à l'accord de financement en présence des Ministres maliens en charge des élections
Le jeudi 20 juin 2013, le Royaume des Pays-Bas signait avec le Gouvernement du Mali un accord pour l’organisation des élections de 2013. Cette cérémonie de signature fut suivie de la réunion du comité de pilotage du PAPEM, projet d’appui au processus électoral du Mali puis d’une remise de matériel au département de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de l’Aménagement du Territoire.
 
D’un montant de 2,7 millions de dollars US, ce financement du Royaume des Pays-Bas vient s’ajouter aux contributions précédentes dans le fonds panier géré par le Programme des Nations Unies pour le développement.
 
Cependant a dit  le Représentant résident du PNUD, Aurélien Agbénonci, sur les 41 millions de dollars US annoncés, ce sont 20 millions qui se trouvent à ce jour dans le compte PNUD.Tout en saluant les efforts des partenaires dans le cadre de l’appui au processus démocratique au Mali, il a appelé à une mobilisation pour le transfert effectif des fonds.To Tjelker, chargée d’affaires du Bureau de coopération des Pays-Bas au Mali a affirmé que son pays serait aux côtés du Mali dans le cadre de la réalisation de projets de développement. S'agissant des élections, elle a ajouté : « le Mali mérite des élections transparentes, crédibles, non contestées».
 
Les Royaumes de Norvège et du Danemark ont au cours de la même cérémonie annoncé leur participation prochaine au financement des élections. Le Ministre en charge de la question électorale Moussa Sinko Coulibaly a remercié tous les pays contributeurs avant d’inviter l’assistance à prendre part à la 2ème partie du programme, la réunion du comité de pilotage du projet d’appui au processus électoral PAPEM.

La distribution des cartes NINA,l’établissement des listes électorales pour les 703 communes maliennes et les missions diplomatiques et consulaires, l’accréditation des observateurs nationaux et internationaux, l’acheminement du matériel électoral sont entre autres points abordés au cours de cette réunion du comité de pilotage.Sur ce dernier point, 117 millions ont été mis à la disposition de l'Etat malien pour  les trois régions du Nord du Mali, Tombouctou, Gao et Kidal.
 
Les intervenants ont insisté sur des points comme l’organisation du vote dans les camps de réfugiés, la tenue du scrutin dans certains pays étrangers évoquant alors les  procédures administratives (visa) liées à la position géographique de certains bureaux de vote. Un système de localisation des bureaux de vote dans le pays via SMS sera mis en place. Le Ministre Coulibaly a qualifié cette étape du processus de préparation des élections de ‘’difficile’’, la comparant à une phase d’atterrissage.

La remise de véhicules, de matériel informatique, de copies du guide électoral et d'outils de communication par le PAPEM au Ministère de l’Administration Territoriale a mis fin à la rencontre. 
Le PNUD au Mali
Information pour les médias 223 44980320
adam.maiga@undp.org +233 44980390