Nos objectifs

Jeunes avec matelas sur la têteRésilience: renforcer la capacité des groupes les plus vulnérables à rebondir après une crise. Photo: PNUD/Harandane Dicko

Les objectifs du Programme d'appui à la résilience et à la gouvernance économiques pour la réduction de la pauvreté sont: (i) de renforcer les capacités nationales de pilotage de l'économie, tout en prenant en compte la problématique de la résilience économique des populations affectées par la crise; (ii) d'appuyer le dialogue et la mise en place de cadres de concertation entre les acteurs à la base du développement comme les petites entreprises, les jeunes porteurs de projets et les groupes de consultations de l'Agenda post-2015. Nos programmes et activités s'articulent sur les trois axes suivants:

  • Appui aux politiques et stratégies économiques

  1. Suivi et promotion du développement humain (études, rapports, enquêtes), en particulie le Rapport national sur le développement humain (RNDH)
  2. Développement des capacités pour la mise en oeuvre des stratégies de réduction de la pauvreté
  3. Soutien à la Stratégie de croissance accélérée à travers le renforcement du dialogue public-privé au niveau central et sectoriel
  4. Suivi des progrès des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et réflexions prospectives et études sur les grands défis du développement

Les ancrages institutionnels sont les suivants: Ministère de l'Economie et des finances (STN-DSRP); Ministère de l'Economie et des finances (Directions générales du budget, des impôts et des douanes); Cadre de concertation secteur public-secteur privé; Ministère de l'Action humanitaire et des affaires sociales (ODHD); et Institut national des statistiques (INS).

  • Renforcement de l'efficacité de la gestion
  1. Suivi de la Déclaration de Paris
  2. Renforcement du dialogue entre Partenaires techniques et financiers et le Gouvernement
  3. Amélioration de la mobilisation et de la gestion de l'aide

Les ancrages institutionnels sont les suivants: Ministère de l'Economie et des finances (SHA), en relation avec le  Ministère des Affaires Etrangères (Direction de la Coopération multilatérale).

  • Renforcement de la résilience économique par le dialogue entre acteurs, les cadres de concertation et les actions d'appui à la résilience économique

Objectifs du Millénaire pour le développement

  1. 
Résilience économique à travers les cadres d'accélération des Objectifs du Millénaire
  2. Renforcement du cadre de concertation entre l'Etat (Agriculture et Santé) et les Partenaires techniques et financiers pour le financement et le suivi des Cadres d'Accélération des OMD 1 et 5

  3. Plaidoyer auprès du secteur privé et de la société civile pour leur implication dans le cadre d'accélération des OMD, notamment par le partage d'expériences dans la sécurité alimentaire et les Objectifs du Millénaire en général
  4. Soutien au dialogue sur l'Agenda post-2015 et animation des groupes de consultations nationales à travers une contribution aux différentes réflexions prospectives, études et analyses
  5. Appui à la formulation et la validation des plateformes de développement (plans d'actions post-2015) et plaidoyer pour un rôle prépondérant du PNUD dans le monitoring des plans de développement post-2015
CouturièreAppui à l'émergence et au développement des petites entreprises et aux jeunes porteurs de projets: Photo: PNUD/Harandane Dicko

Appui aux réformes favorables à l'émergence et au développement des petites entreprises

  1. Mise en place d'un cadre de dialogue et de réflexion sur les réformes spécifiques au développement des petites entreprises et des AGR (Gouvernement, organisations de PME, municipalités, Chambres des métiers, DGI)
  2. Développement de capacités des acteurs pour la formulation des projets de réformes
  3. Appui à l'harmonisation et à une meilleure articulation des différentes stratégies pour l'emploi des jeunes (Etat, UNCT, AFRSTAT, PNUD)

Les ancrages institutionnels sont les suivants: organisations représentatives de la société civile (Forum de la Société Civile et Convention nationale de la société civile); Ministère de l'Agriculture (ONSA); Ministère de la Santé; Ministère de l'Administration territoriale, de la décentralisation et de l'aménagement du territoire, Haut conseil des collectivités locales, Ministère de la Jeunesse, le Patronat et CNP.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Mali 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe