6 Promouvoir l’égalité des sexes

Où en sommes-nous?

Le rapport de scolarisation filles/garçons a évolué presque linéairement entre 2006-2007 et 2010-2011 de 79 filles pour 100 garçons à 84,4 pour 100 garçons, à un rythme moyen de 1,2% par an, rythme nettement inférieur à celui qui est nécessaire pour atteindre un rapport de 100% en 2015. Le rapport est très bas dans la région de Kayes où en 2010-2011 il n’est que de 72 filles pour 100 garçons.

Taux croissant d'analphabétisme

Le taux d’alphabétisme des femmes a fortement augmenté entre 2001 et 2006 pour se stabiliser entre 2006 et 2010 à 31-32% tandis que celui des hommes connaît une croissance soutenue sur toutes les deux périodes en passant de 30,4% en 2001 à 54,1% en 2010.

Femmes dans les postes à responsabilité en moindre nombre

Les disparités entre sexes dans les postes nominatifs ont tendance à augmenter: le pourcentage de femmes nommées à des postes de responsabilité est passé de 12,8% en 2008 à 8,7% en 2010; la proportion de sièges occupés par des femmes dans les conseils communaux baisse également.